Adapter les bâtiments pour réduire l’impact du stress thermique sur les vaches, un enjeu pour l’élevage laitier

12 janvier 2021

Les effets du changement climatique se font ressentir depuis plusieurs années. Les résultats du programme Climalait ont montré la nécessité d’adapter les pratiques d’élevage et de mener une réflexion sur les aménagements des bâtiments qui abritent les troupeaux.

Lors du webinaire organisé ce jour, des acteurs du groupe[1] « Bâtiments d’élevage de demain » (Cniel, Institut de l’Elevage, BTPL, des Conseils en Elevages et Chambres d’Agriculture…) ont présenté les résultats de leurs travaux sur la ventilation des bâtiments d’élevage pour faire face au stress thermique des vaches laitières, dont la fréquence et l’intensité s’accroissent d’année en année. Ces travaux ont été financés par le Cniel.

«Lors des chaleurs de ces derniers étés, les éleveurs nous ont expliqué que la production de lait avait baissé et que leurs animaux sortaient plus du bâtiment. Les travaux financés par le Cniel fournissent aux éleveurs et à leurs conseillers un plan d’actions. Avec des exemples concrets et illustrés d’aménagement de bâtiments pour que ceux-ci soient confortables et adaptés aux températures hivernales et estivales, ce plan a vocation à être diffusé largement.» - Nadine BALLOT du Cniel

Un plan d’action pour améliorer le bien-être des vaches laitières durant les fortes chaleurs
Lors de la réalisation de l’étude Climalait pour évaluer les effets du changement climatique sur les élevages laitiers, des éleveurs et des conseillers ont interrogé le Cniel, l’interprofession laitière, sur l’adaptation des bâtiments en cas de fortes chaleurs. En effet, les derniers épisodes de chaleur ont eu des conséquences sur les résultats technico-économiques des fermes et sur le bien-être de nombreux troupeaux, les vaches étant sensibles à la chaleur. Au-delà d’une température de 22°C avec une humidité relative de 50%, situation qui n’a rien d’exceptionnel, la vache laitière subit déjà un stress léger impactant sa production de lait.
Aujourd’hui, les bâtiments doivent non seulement protéger les vaches laitières des intempéries hivernales mais aussi constituer une zone de confort en période chaude. Pour cela, de nouveaux paramètres sont à prendre en compte dans la conception et l’aménagement des bâtiments, comme la ventilation.
Fort de ces constats, les travaux conduits par des équipes pluridisciplinaires ont permis de définir un plan d’action pour adapter son bâtiment d’élevage aux conditions chaudes. Le plan d’action « bâtiments d’élevage de demain » s’inscrit dans les engagements du plan de filière France terre de lait pour accélérer la transition agro-écologique avec des modes de production responsables et respectueux de l’animal.

7 étapes pour réduire le stress thermique des vaches laitières
Quand les journées et les nuits chaudes s’enchaînent, la vache laitière a de plus en plus de difficultés à éliminer la chaleur et il est urgent d’agir. Un plan d'actions en 7 étapes a été conçu pour rendre les bâtiments d’élevage polyvalent en toutes saisons. Le respect de chacune d'entre elles, dans un ordre précis, est essentiel. 

1.    Vérifier les conditions d’abreuvement. 
2.    Mettre à disposition des aliments appétant. 
3.    Offrir de l’ombre aux animaux en pâture. 
4.    Réduire le rayonnement direct et indirect du soleil à l’intérieur des bâtiments.
5.    Améliorer la ventilation naturelle.
6.    Installer une ventilation mécanique (seulement dans certaines situations et en seconde intention).
7.    Installer la brumisation et le douchage (en dernier recours et avec précaution).

Les conseillers d’élevage et spécialistes en bâtiment sont à disposition des éleveurs pour les aiguiller sur les priorités tout en apportant un conseil adapté à chaque situation. Les travaux de recherche ont permis de définir des exemples concrets et illustrés d’adaptation des bâtiments et définissent des objectifs à atteindre pour l’éleveur.

Pour en savoir plus 
Plaquette «
Des solutions pratiques pour aménager les bâtiments »
Plan d’actions « Pour adapter son bâtiment d’élevage laitier aux conditions chaudes estivales » 

Webinaire 2ème session, le 29 janvier de 10h à 12h30 : pour s’inscrire
 

[1] Le groupe « Bâtiments d’élevage de demain » est constitué de : Cniel, Idele, BTPL, APCA et Chambres d’Agriculture, ADICE, GIE Elevages de Bretagne, FRGTV Pays de Loire, MSA, ISA Lille-Yncrea, GDS, FCEL.

Contact Presse