Conjoncture laitière - Aout 2022 - Rien ne laisse présager à court terme un ralentissement de l’inflation à tous les maillons de la filière !

19 septembre 2022

Les prix des produits laitiers industriels atteignent actuellement des niveaux très élevés. Les évolutions récentes sont néanmoins un peu différentes pour la poudre de lait écrémé et le beurre.  

Le contexte actuel de prix élevés des produits laitiers est à mettre en liaison avec une évolution peu dynamique de la production dans les grands bassins exportateurs mondiaux. Ce manque de dynamisme de la production laitière se retrouve également en France.  Le prix unitaire des charges dans les élevages laitiers augmente actuellement de façon importante : +20% en l’espace d’un an (Ipampa). L’augmentation des charges s’avère également particulièrement élevée en aval de la filière. Les activités de collecte, de transformation et de distribution sont non seulement affectées par la hausse du prix du gaz et du gasoil, mais aussi par l’augmentation du prix des emballages. Selon l’enquête mensuelle laitière de FranceAgriMer, le prix standard du lait de vache conventionnel a progressé de 25% depuis juin 2021. Le contexte inflationniste concerne également les produits laitiers vendus en magasin. L’évolution des prix sur un an se situe dans une fourchette allant de +6% à +13%, selon les familles de produits laitiers.  Les tensions géopolitiques et la sécheresse qui sévit en France mais aussi dans de nombreuses régions du monde devraient malheureusement renforcer cette tendance inflationniste au cours des prochains mois, sans qu’il y ait de grande visibilité sur la durée et l’intensité de cette période.  

Contact Presse

Fichier attaché