Pas de pénurie ! La filière laitière solidaire & mobilisée

17 mars 2020

Dans ce contexte de “guerre” contre le COVID 19, et dans le respect des consignes de confinement données par le Gouvernement, la filière laitière française affiche une solidarité pleine et entière pour maintenir l’accès aux consommateurs à des produits laitiers sains et surs, sans pénurie.

Nous saluons la mobilisation le dévouement exemplaire des personnels soignants. Nous leur apportons tout notre soutien.

En tant que secteur alimentaire prioritaire, toute la filière laitière est pleinement mobilisée : producteurs, coopératives, industriels privés, laboratoires d’analyses interprofessionnels, distributeurs, commerçants, restauration collective. Nous remercions l’ensemble des éleveurs et salariés qui oeuvrent chaque jour, et dans les règles du confinement, pour fournir aux Français des produits laitiers de qualité, en quantité suffisante.

 Dans le respect des consignes de confinement données hier par le Président de la République, tous les acteurs de la filière laitière sont mobilisés avec 3 défis prioritaires :

  • maintenir la collecte quotidienne du lait à la ferme
  • assurer la transformation en laiteries et les analyses en laboratoires grâce à la mobilisation des salariés
  • faire face aux modifications de circuit de consommation

Les produits laitiers sont reconnus comme produits alimentaires de première nécessité. Aussi nous demandons au gouvernement de maintenir les filières alimentaires - dont la filière laitière - comme secteur prioritaire. Et de prendre les mesures qui en découlent, notamment : accès aux équipements de sécurité tels que les masques, dérogation pour la circulation des salariés mobilisés, mise en place de système de garde pour les enfants des familles concernées, souplesse nécessaire dans la gestion administrative.

La filière laitière en chiffres :

  • 54 000 fermes laitières en France
  • 760 sites de transformation
  • 13 laboratoires interprofessionnels
  • 120 millions analyse par an – 100% du lait testé
  • 300 000 emplois directs et indirects pour la production et la transformation
  • 2 058 personnes en moyenne nourries par 1 seule ferme laitière
  • Depuis les mesures de confinement : baisse de 60% de consommation des produits laitiers dans la restauration collective

Contacts Presse

Fichier attaché