5 ans après les accords de Paris, la Ferme Laitière Bas Carbone poursuit son envol pour faire de la France, une terre de lait durable

3 décembre 2020

Réduire les émissions de gaz à effet de serre par litre de lait d’origine française de 20% entre 2015 et 2025, telle est l’ambition de la Ferme Laitière Bas Carbone, initiative portée par le Cniel avec le partenariat scientifique de l’Institut de l’Elevage et l’appui des Chambres d’Agriculture et des entreprises de Conseil en Elevage. En 2015, lors des Accords de Paris pour le Climat, la Ferme Laitière Bas Carbone était retenue dans l’agenda des solutions de la COP 21. Depuis le programme qui participe à la lutte contre le changement climatique poursuit son déploiement pour faire de la France, une terre de lait durable.

Une solution durable pour la planète 
La Ferme Laitière Bas Carbone est un programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre en élevage laitier. Il est basé sur un diagnostic qui permet à chaque éleveur de calculer ses émissions de gaz à effet de serre, d’en comprendre la raison et d’identifier des leviers d’amélioration tels que l’alimentation des animaux, l’énergie, la gestion du troupeau, la valorisation des déjections animales en engrais de ferme, le rôle de l’herbe et des prairies... 
Au printemps 2015, la Ferme Laitière Bas Carbone a été l’un des lauréats du concours « My Positive Impact » imaginé par la Fondation Nicolas Hulot. Puis, cette initiative a été retenue dans l’agenda des solutions de la COP 21 en matière agricole, s’inscrivant parfaitement dans le programme de recherche internationale  appelé « 4 pour 1000 » porté par le ministre de l’Agriculture de l’époque, Stéphane Le Foll. 

 

Réduire de 20% l’empreinte carbone du lait à la ferme
A la fois touchés par le changement climatique et conscients de leur impact, les éleveurs laitiers souhaitent participer aux efforts collectifs et œuvrent pour réduire leur émission de gaz à effet de serre. A ce jour, 11 516 fermes laitières ont déjà choisi de s’engager volontairement dans la démarche Ferme Laitière Bas Carbone. 
Cette initiative portée et développée par le Cniel vise à promouvoir des pratiques agricoles et des leviers d’action pour réduire de 17% les émissions de gaz à effet de serre produits par litre de lait sortie d’usine, entre 2015 et 2025, soit une réduction de 20% sur la ferme et de 15% en laiterie. Emissions que la filière laitière française a déjà réduites de 24% entre 1990 et 2010. L’interprofession laitière a également pris l’engagement dans sa démarche de responsabilité sociétale France Terre de Lait d’impliquer la moitié des éleveurs d’ici 2025. 
Entre 2016 et 2017, le Cniel a financé 1000 diagnostics dans les fermes. Aujourd’hui, ces co-financements se poursuivent par des partenariats entre le Cniel, les Criel (interprofessions laitières régionales) et les Conseils régionaux notamment.
En Octobre 2019, la méthode « Carbon Agri » déposée par la filière bovine a reçu le « Label Bas Carbone », par le Ministère de la Transition Ecologique. Cette méthode permet à l’éleveur laitier de valoriser financièrement ses efforts. Il peut ainsi revendre sur le marché du carbone les réductions qu’il aura faites à des entreprises, collectivités ou organismes voulant financer des projets pour lutter contre le réchauffement climatique ou compenser leurs émissions de carbone. Ces crédits carbones sont une motivation de plus pour les éleveurs laitiers. Près de 400 éleveurs se sont déjà mobilisés.

 

Pour en savoir plus : https://www.ferme-laitiere-bas-carbone.fr/decouvrir-le-projet

Contact Presse