Un secteur laitier durable en Europe

20 novembre 2018

La filière laitière française réaffirme ses engagements en faveur du climat

Aujourd’hui, 20 Novembre 2018, 60 experts de l’environnement et du climat se sont réunis à la maison de la Mutualité à l’initiative du Cniel, interprofession laitière, dans le cadre d’un programme co-financé par la Commission Européenne, mené en collaboration avec 5 autres pays européens : Belgique, Danemark, Irlande, Royaume-Uni (Irlande du Nord) et Pays-Bas.

L’ambition de ce programme européen est de Faire et Faire-savoir : le secteur laitier français prend ses responsabilités, met en avant ses atouts environnementaux et s’engage face aux défis du changement climatique. 

Au niveau européen, les émissions de gaz à effet de serre du secteur agricole sont de 10 %, elles ont été réduites de 23 % en 30 ans.
Au niveau mondial, le lait représente 2,9 % des émissions de gaz à effet de serre. 

En France, le secteur laitier a initié, en prenant en compte les enjeux sociétaux, de nombreuses démarches de progrès pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, mieux gérer l’eau, les sols, maintenir de la biodiversité.

La filière laitière s’engage à réduire ses émissions de GES de 20 % d’ici 10 ans. Les prairies captent et stockent 30 % des gaz à effet de serre à elles seules.

Des engagements concrets en faveur de l’environnement

Dès 2013, la filière laitière française s’est engagée dans un programme européen destiné à réduire son impact carbone : « Ferme laitière bas carbone ». A ce jour, la France compte 8400 fermes laitières bas carbone. D’ici 10 ans, elle ambitionne que 100 % des fermes laitières françaises soient carbones.
Dans son plan filière « France Terre de lait », remis au gouvernement français en décembre 2017,
les acteurs laitiers se sont engagés à mettre en place une démarche de responsabilité sociétale, selon la norme ISO 26 000, qui repose sur 4 axes de progrès : économique, sanitaire, alimentaire et environnementale. Ce socle de valeurs collectives fortes intègre pleinement l’enjeu climatique.

« Les acteurs de la filière sont mobilisés au quotidien pour le respect de l’environnement. Les initiatives – qu’elles soient personnelles ou collectives nous permettent de progresser. Dans le même temps, les initiatives prises par la filière à l’échelle nationale nous permettent de faire le point ensemble, via des données scientifiques objectives, et d’ajuster au besoin nos actions quotidiennes. Ces programmes d’animation avancent ensemble. Ils fédèrent, questionnent, challengent… et au final font progresser toute la filière» Marie-Thérèse Bonneau, éleveuse en Vendée et vice-présidente de la FNPL.

EMF (European Milk Forum) est un réseau actif de huit organisations laitières européennes qui vise à promouvoir les échanges professionnels et la réflexion autour d’initiatives collectives. Les membres de l’EMF poursuivent un but commun : développer des programmes d’information et de promotion sur le lait et les produits laitiers en Europe.

Contact Presse

Fichiers attachés