« CLIMALAIT » le programme concret pour accompagner les éleveurs laitiers dans leur adaptation au changement climatique. Premiers résultats dévoilés.

France, 14 septembre 2017

L’adaptation au changement climatique est un enjeu majeur pour l’élevage. A horizon 2050, identifier ces changements, anticiper et préparer au mieux les éleveurs laitiers – voilà les objectifs concrets du programme « Climalait », en partenariat avec le CNIEL (Interprofession laitière), l’IDELE (Institut de l’élevage) ainsi que Météo France, l’INRA, les Chambres d’Agriculture, BTPL et Arvalis. Les premiers résultats viennent d’être dévoilés au Space, à Rennes.

« Climalait » : Identifier les changements climatiques d’ici 2050 et adapter les élevages

L’objectif de CLIMALAIT est d’évaluer les impacts du changement climatique à moyen et long terme sur différents systèmes d’élevages laitiers français et de fournir aux éleveurs et aux conseillers des pistes d’adaptation. 30 zones laitières ont été identifiées. Le principe est d’étudier les évolutions du climat zone par zone, estimer leurs impacts sur les cultures et la pousse de l’herbe, et de proposer – selon le profil des élevages - des solutions concrètes pour s’adapter au mieux à ces changements climatiques annoncés.

Concrètement, une fois le « diagnostic climat » de la zone réalisé, un conseiller échange avec un groupe d’éleveurs de la zone identifiée et - grâce à un « Rami fourrager », ils peuvent de manière simple et ludique évaluer les adaptations nécessaires pour anticiper au mieux les changements climatiques dans leur structure.

 

La zone des Mauges, les premiers résultats de Climalait

La première zone étudiée est la zone des Mauges. Entre Angers et Nantes, elle se caractérise par des températures clémentes et des précipitations modérées. Selon les simulations de Météo France, à horizon 2050, la température augmenterait d’1 degré de plus.

Concrètement pour les éleveurs de la région, ces changements induisent : un démarrage de la végétation plus précoce accompagné de bonnes conditions au printemps, qui avancent la mise à l’herbe des vaches, les premières coupes et les semis des cultures ; mais aussi des périodes de sécheresse plus difficiles à passer en été et des automnes avec davantage de pluie. La période de pousse de l’herbe sera donc plus longue, avec un rendement fourrager plus important.

Quelles solutions ? Par exemple, davantage de stocks d’herbe pourraient être faits au printemps et en automne. Ainsi, les besoins en alimentation des animaux seraient couverts sur toute l’année. La gestion des stocks pour anticiper et mieux appréhender les périodes de crise, les aléas climatiques, pourrait également être travaillée.

« Les éleveurs de la zone des Mauges avec qui nous avons travaillé sont rassurés : certes il y a des changements, mais ils se rendent compte qu’ils sont faisables dès lors qu’ils sont suffisamment anticipés. » déclare Céline Marsollier, Conseillère de la Chambre d’Agriculture Maine-et-Loire, et animatrice du groupe d’éleveur de la zone des Mauges pour Climalait

 

Proposer des stratégies d’adaptation concrètes et « faisables » aux éleveurs laitiers

Après la zone des Mauges, il faut maintenant déployer Climalait à toutes les autres zones laitières françaises. « La compétitivité de l’élevage de demain dépendra de l’adaptation au changement climatique » précise Thierry Geslain, Directeur des affaires scientifiques du CNIEL.

Le CNIEL est l’Interprofession de la filière lait de vache. Le CNIEL est le lieu où les professionnels construisent ensemble des référentiels communs notamment autour de l’économie laitière et la qualité du lait. Il communique et met en avant les atouts de la filière laitière française. Il élabore une expertise scientifique (veilles, programmes de recherche…) qui permet de renforcer la compétitivité des acteurs de la filière et de défendre l’image du lait et des produits laitiers afin de développer la demande en France comme à l’export. Certaines actions sont relayées en région par les CRIEL, Centres Régionaux Interprofessionnels de l’Economie Laitière.

Pour tout savoir sur la Ferme laitière bas carbone : www.ferme-laitiere-bas-carbone.fr

Mieux connaitre le CNIEL : www.maison-du-lait.com et ses actions : www.cniel-infos.com

Contacts Presse